MagniGyro recherche pour la France, la Belgique, le Luxembourg et la Suisse des partenaires professionnels
( écoles de formation ULM, des centres de maintenance, des pros du bâptême, ...)
Nous consulter pour plus d’informations et pour nos offres spéciales écoles de formation.

Les autogires Magni : plus de 200 machines en France et plus de 800 à travers le monde.

Le réseau des experts et des passionnés MagniGyro Autogires

 

en France, Belgique, Luxembourg et Suisse

L’usine Magni en direct

>> Site Web Magni Italie

>> Assistance

Bibliothèque Magni

>> Vidéos

>> Les plus belles photos
>> Newsletters Magni

Offres Spéciales

>> Ecoles de Formation

           Pour nous contacter :             Mobile :  +33 (0) 6 78 59 24 60           Mail : contact@magnigyro-autogires.com

Ce portail du Réseau d’ Experts MagniGyro a pour objectif de promouvoir tous les professionnels qui font confiance à MagniGyro depuis des années.

                                                                                              

                                                           

Un grand merci à tous ces pilotes d’exception qui font la réputation de notre marque.

Réseau d’ Experts MagniGyro  ...

MagniGyro recrute ...

Nous recherchons pour la France, la Belgique, le Luxembourg et la Suisse des partenaires professionnels

( écoles de formation ULM, centres de maintenance,
pros du baptême, ...).

Rendez Vous au Salon aéronautique « The Global  Show for General Aviation »  à Friedrichshafen 
du 15 au 18 mars 2015
.
MagniGyro Srl 
sera présente comme depuis 
de nombreuses années 
à cette manifestation internationale : 
Hall B4 Stand 403.

Accueil     Nos écoles     Maintenance     Revendeurs     Baptêmes     Travail aérien     Pilotes     Occasions    Contact

Rendez Vous au Salon aéronautique « The Global  Show for General Aviation »  à Friedrichshafen 
du 15 au 18 mars 2015
.
MagniGyro Srl 
sera présente comme depuis 
de nombreuses années 
à cette manifestation internationale : 
Hall B4 Stand 403.

Publicité - Médias

>>  Actions commerciales

autogire Magni M24 VIP                  autogire Magni M16 Tandem Trainer           
        autogire Magni M22 Voyager                            autogire autogyres occasion

Qu’est-ce que c’est un Autogire

L'autogire est un aéronef très spécial, mais encore peu connu; un des plus pratiques et maniables qui ait jamais été conçu, surtout la machine volante la plus sûre et fiable construite à ce jour. Sa sustentation est garantie par une voilure tournante sans transmission de puissance (en autorotation). L'hélice entraînée par le moteur fournit la force de traction/poussée.


HISTORIQUE

Juan de la Cierva perd un très cher ami dans un accident d'avion; la cause de l’accident, probablement la plus classique: un décrochage. Depuis ce jour, La Cierva travaille à atteindre un objectif précis: créer un nouvel avion, différent de tous les autres, révolutionnaire. Le succès arrive en 1923 quand La Cierva invente le rotor et crée le premier autogire, le "La Cierva C4", la première machine volante qui ne peut jamais décrocher. Le 23 Janvier 1923 a été marqué par le premier vol officiel de l’autogire. L’ennemi le plus important des aviateurs est battu. Jusque-là, les concepteurs d’aéronefs à voilure tournante étaient entravés par un problème rencontré lorsque l'autogire commençait à avancer. La prise de vitesse augmentait l’alimentation du rotor en air, ce qui provoquait une augmentation de la portance de la pale avançante et diminuait celle de la pale reculante. La Cierva réussi la conception et réalisation d’un rotor articulé, sur lequel des articulations permettaient aux pales un mouvement de balancier. L’équilibre des portances étant alors établi en ouvrant les portes aux projets de vol en autogire.



L’AUTOGIRE MAGNI GYRO

Les principales caractéristiques de l'autogire sont la fiabilité totale et l’être inégalement maniable, ces caractéristiques sont liées à sa "simplicité conceptuelle" qui, en plus, conduit à acquérir assez facilement les compétences nécessaires à son pilotage. Aujourd'hui l'autogire est un aéronef de conception moderne, de qualité technologique de pointe garantie par l'utilisation de matériaux appropriés en conformité aux procédures de l’aviation. Voler avec les autogires Magni Gyro, même dans des conditions météorologiques défavorables, il est toujours une expérience agréable! Grâce à la configuration aérodynamique particulière des plans de queue et du rotor, le vol est toujours stable et il est même possible de passer les turbulences sans souffrir du tout. La maniabilité remarquable en vol correspond une excellente maniabilité, même au sol. Le rayon de braquage réduit (5 mètres) et son encombrement limité, lui permettent de prendre peu de place dans un hangar. La taille, le poids réduit et la facilité de démontage du rotor, permettent de transporter l'autogire avec une voiture et une simple remorque standard. À la destination il est possible positionner le rotor sur la tête, en quelques minutes et sans aucune difficulté. Les pales, en matériaux composites, sont extrêmement robustes, avec une vie pratiquement illimitée et sont à l'abri des effets des intempéries. Simplicité de gestion, robustesse et absence presque totale de vibrations sont les principales caractéristiques de notre rotor. Nos autogires, grâce au poids réduit et au moteur limité à 115 HP, sont intégrés dans un contexte d'utilisation économiquement viable, dans le respect total de l'environnement avec une consommation minimale de essence sans plomb et avec un niveau de bruit inférieur à 65 dB.


DIFFÉRENCE ENTRE AUTOGIRE ET HELICOPTERE

Autogire et hélicoptère sont deux machines fascinantes. Les deux créent leur portance dont ils ont besoin pour voler de leurs rotors. Cette ressemblance, qui a un effet significatif sur leur apparence, confonds souvent l'observateur profane. Il est difficile pour de nombreuses personnes de noter la différence entre les deux, leur apparence étant assez similaire pour les novices. La confusion est également alimentée par le manque d'information et par le peu d’autogires existants comparativement aux hélicoptères. Les deux machines sont reliées par la présence du rotor, mais sont caractérisés par des différences conceptuelles (parfois opposés) existant entre le rotor de l’un et de l’autre. En fait, les forces aérodynamiques, les stress, les angles d'incidence et les degrés de liberté disponibles sont différentes, par conséquence les performances de vol qui en résultent sont différentes aussi. Le vol de l’autogire est assuré par l’autorotation garantie par l'écoulement d'air généré de l'avancement du gyro qui investit le disque balayé, en le traversant du bas en haut. La liberté de mouvement de la tête du rotor (et donc du disque balayé) le long de l'axe transversal permet de gérer le passage du flux d'air admis dans toutes les conditions de vol de l’autogire. Le pilote contrôle ces axes par l’intermédiaire du manche. En raison de l'absence de transmission de la puissance, l’autogire ne peut rester comme les hélicoptères en vol stationnaire. En fait, lorsque la vitesse de l’appareil diminue avec la perte d'altitude, l'air qui traverse le rotor devient moins important ce qui en résulte une diminution du régime de manière lente mais constante provoquant une réduction de la portance. Lorsque le régime du rotor arrive à un certain seuil, cette valeur est fonction des conditions météorologiques et du poids de l’autogire, dans cette phase il commencera à descendre en verticale (2 à 4 m/s avec moteur jusqu'à 10 sans moteur) ou à la verticale à 0 km/h en raison de la perte de portance. Alors que le pilote perd de la hauteur, il conserve le contrôle des commandes de vol et le rotor restera alimenté par le flux d'air de bas en haut généré par la descente en verticale. Alors, dès que la vitesse de descente est stabilisée le rotor va garder un nombre de tours suffisant pour une vitesse de descente constante. Il est clair que même si les autogires ne décrochent pas contrairement aux aéronefs à voilure fixe, il est également impossible de rester en configuration de vol stationnaire pendant plusieurs secondes. Dans le domaine de vol de l'autogire, le régime rotor est auto-stabilisé en fonction du facteur de charge, le type de manœuvres et les conditions météorologiques rendent le pilotage très facile. Monté sur tous les autogires de la gamme Magni, le seul mécanisme de transmission de puissance est le pré lanceur. Ce système est juste destiné et à la mise en rotation du rotor à un nombre de tours qui puisse permettre le décollage. Il est possible d’en déduire que les autogires même s’ils sont capables d'évoluer dans des espaces étroits, ils ne peuvent pas décoller verticalement comme les hélicoptères… une fois que le système de pré-lancage est débrayé, un autogire roule peu pour gagner de l’accélération. Avec la gamme d’autogires Magni, il est possible d’estimer les distances de roulage qui vont d’une fourchette de 40 à 80 m pour le décollage et de 2 à 3 m pour l'atterrissage.

Voeux 2015

Nous consulter pour plus d’informations
et pour nos offres spéciales écoles de formation.

pub1     pub2     pub3

Rendez Vous au Salon aéronautique « The Global  Show for General Aviation »  à Friedrichshafen 
du 15 au 18 mars 2015
.
MagniGyro Srl 
sera présente comme depuis 
de nombreuses années 
à cette manifestation internationale : 
Hall B4 Stand 403.

Site internet du Club Officiel
des Pilotes, Amis et Passionnés
de la marque MagniGyro :
www.magnigyro-pilotsclub.com

1-

Téléchargez notre nouvelle Brochure
           «Spécial Blois 2017» :

Blois Plaquette 2017 bdef.pdf